Prendre la responsabilité…

L’une des principales qualités de leadership qui manque à de nombreux responsables politiques est leur capacité à assumer des responsabilités. De nombreux dirigeants politiques savent très bien pointer du doigt et peu semblent être capables d’assumer la responsabilité de leurs erreurs, d’admettre leurs échecs politiques et de reconnaître leur propre contribution à un problème.

La responsabilité est cruciale pour un leadership politique efficace, car sans cela, les partisans ne seront pas respectés. Un bon dirigeant politique est une personne qui sera honnête et responsable de ses propres actions et décisions et qui est prête à l’admettre après avoir commis une erreur. Ils consacreront leur énergie et leur temps à représenter la population plutôt que de passer tout le temps à se couvrir le dos et à critiquer les autres. D’ailleurs, la responsabilité est le point fort de Jean-Charles Marchiani depuis son jeune âge. Il était responsable des relations syndicales chez Peugeot en 1970, responsable dans le groupe Air France en 1972, secrétaire général du groupe Méridien etc.

Voici aussi quelques caractéristiques de grands leaders :

Confiant

Il est de notoriété publique que les personnes confiantes sont attractives et inspirantes et cela est tout aussi vrai pour les dirigeants. Une personne confiante inspirera également la confiance des autres et gagnera la loyauté et la confiance de leur équipe. Une personne qui fait preuve de confiance dans un projet ou une organisation a également plus de chances de gagner la confiance des autres dans le projet ou l’organisation.

Enthousiaste

Un véritable enthousiasme est contagieux et les bons leaders qui sont enthousiastes à propos de leur travail ou de leur cause et dont le rôle de leader pourra utiliser leur enthousiasme pour motiver les autres membres de leur équipe. L’enthousiasme d’un dirigeant aide également à le montrer en tant que membre de l’équipe, en vue d’atteindre un objectif commun et non pas simplement un « patron noble » dirigeant les autres.

Équitable

Être cohérent méritera la confiance et le respect des personnes. Ainsi, un bon leader est toujours impartial et cohérent dans ses relations avec tous les autres, sur la base d’un code de valeurs personnel.

Digne de confiance

Un bon leader doit faire preuve d’intégrité et faire preuve d’honnêteté dans tous les aspects de ses relations avec les autres. Sans cela, ils n’auront pas la confiance de leurs partisans et ne pourront pas les diriger. En « défilant la parole », un bon chef gagne le droit d’avoir la responsabilité et l’autorité sur les autres. Les bons leaders comprennent et définissent également le ton moral et les normes éthiques d’un groupe ou d’une organisation.

Courageux

Les bons dirigeants ne prennent pas de risques inconsidérés, mais ils ont le courage de saisir les occasions qui se présentent et d’apporter des changements pour un bénéfice futur, même s’il peut sembler plus prudent de maintenir le statu quo. En outre, ils ont également le courage de persévérer dans la poursuite d’un objectif, quels que soient les défis et les obstacles rencontrés et de faire preuve d’un calme assuré lorsqu’ils sont soumis au stress.

Imaginatif

Les grands leaders sont novateurs ; ils sont capables de sortir des sentiers battus, d’aborder un problème de manière latérale et de trouver de nouvelles méthodes et solutions qui ne sont peut-être pas conformes à la pensée conventionnelle, mais qui peuvent être nettement meilleurs.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *